L’assemblée nationale fait sa rentrée !!!

Ce lundi 12 Septembre 2022, la nouvelle législature va être installée à l’assemblée .

C’est la rentrée et il faut bien que nos millions de petites voix données à plus d’une centaine de sénégalais puissent se retrouver à un « pencc » pour NOUS faire entendre .

Les députés vont donc faire leur rentrée, comme tous les écoliers dans 1 mois, à l’Assemblée Nationale, seule chambre du Parlement actuel (le sénat qui n’existe plus est aussi une chambre du parlement).

La première Assemblée Nationale du Sénégal a été installée en 1960, juste après le « Mexit (comprenez Mali Exit ), la dislocation de la fédération du Mali .

Lamine Gueye,
Premier Président de L’assemblée Nationale

A la tête de cette jeune institution , Amadou Lamine Biram Gueye, dit Lamine Gueye , homme politique, brillant avocat , magistrat ayant servi à la Martinique et à l’Ile de La Réunion, maire de St Louis puis maire de Dakar, auteur de la « loi Lamine gueye » qui étend la citoyenneté française aux indigènes des colonies françaises et mettant fin au code de l’indigénat, de quoi donner un excellent départ à la première assemblée nationale du Sénégal .

Nous sommes en 2022, 62 ans plus tard, l’assemblée a vécu et souffle ses bougies en même temps que le Sénégal indépendant; 62 années pendant lesquelles d’illustres figures sont passées dans le bâtiment situé sur la place Soweto, bâtiment qui avant 1960 a accueilli le Grand Conseil de l’Afrique-Occidentale française (AOF) de 1956 à 1959, puis l’Assemblée législative de la Fédération du Mali du 4 avril 1959 au 20 août 1960.

Valdiodio Ndiaye

La première législature verra défiler au sein de l’Assemblée, en plus de Lamine Gueye;

  • Valdiodio Ndiaye , député de Kaolack, populaire pour le célèbre discours qu’il tiendra devant le général De Gaulle
  • Emile Badiane, figure importante de l’histoire politique de la Casamance, premier maire de Bignona ,qui fut député de Bignona .
  • André Guillabert, député de Saint Louis, qui fut maire de Louga et de St Louis.
  • Ibrahima Sarr, leader syndicaliste qui dirigea la grande grève des cheminots du Dakar-Niger, qui fut député de Thiès.
  • Amadou Assane Ndoye , figure emblématique de la communauté lébou, homme d’affaire , fils et petit fils de marabout, il fut député de Dakar
  • entre autres …

Par la suite, L’assemblée accueillera d’autres personnages autant charismatiques que populaires .

Caroline Faye brisera le plafond de verre en 1963 en ouvrant l’ère des femmes députés et quelques années plus tard, l’ère des femmes ministres. Elle sera la seule femme à participer au vote du Code de la famille.

L’assemblée Nationale a été aussi le théâtre de nombreux bouleversements qui ont impactés la vie des Sénégalais .

C’est dans cet hémicycle qu’ont été votées des lois fondamentales comme la:

  • Loi N° 72-61 DU 12 JUIN 1972 portant Code de la famille
  • Loi N°65-60 du 21 juillet 1965 portant Code pénal
  • Loi n° 63-62 du 10 juillet 1963 portant Code des obligations civiles et commerciales
  • LOI n° 2010-11 du 28 mai 2010 instituant la parité absolue homme/femme
  • Loi n° 2013-05 du 8 juillet 2013 portant modification de la loi n° 61-10 du 7 mars 1961 déterminant la nationalité sénégalaise permettant à la mère , désormais, de transmettre sa nationalité à son enfant (avant seul le père le pouvait)
  • Loi n° 2020-05 du 10 janvier 2020, qui criminalise les actes de viol et de pédophilie, tout en relevant les peines attachées à ces infractions, qui peuvent aller jusqu’à la réclusion criminelle à perpétuité
  • Loi n° 2017-12 du 18 janvier 2017 portant Code électoral , permettant à la diaspora d’avoir 15 députés

Mais aussi des lois polémiques comme, en juin dernier , l’adoption par l’assemblée d’une loi autorisant l’utilisation des semences OGM au Sénégal pour la première fois dans l’histoire

L’assemblée nationale est donc un temple où résonnent nos millions de voix mais aussi, qui préside à notre destinée, à notre bien être et à notre avenir.

Aucun doute alors quant au niveau d’exigence que l’on doit avoir lorsqu’on choisit ceux qui vont entrer place Soweto et élever nos voix aux comices*.

Nous souhaitons bonne chance à la nouvelle législature et espérons qu’elle sera à la hauteur des préoccupations du peuple !!!

*comices : Les comices sont dans la République romaine des assemblées qui expriment la volonté du peuple romain dans les domaines électoraux, législatifs et judiciaires.
Partagez: