Comment les masques, gants et autres déchets de la COVID 19 polluent l’océan?

Le 21 Avril 2020, l’OMS, à l’instar d’autres pays et organismes, a offert des milliers d’équipements (gants, combinaisons, lunettes de protection, masques chirurgicaux, masques faciaux de type FFP2 et cache-visages) au Sénégal pour lutter contre la COVID-19. Ces dons essentiels nous ont permis de mieux faire face à cette pandémie, mais, s’est-on demandé où finissent ces objets, en l’occurrence ceux à usage unique?

« On estime que chaque mois 129 milliards de masques et 56 milliards de gants sont utilisés dans le monde », fait remarquer un chercheur dans une revue Animal Biology dans sa parution du 22 mars 2021.

Ces équipements ont joué un rôle très important dans la lutte contre la pandémie qui sévit depuis maintenant bientôt deux ans. Mais de part leur nature « à usage unique », ces objets sont abandonnés après utilisation dans la nature et représente maintenant une nouvelle forme de pollution particulièrement nuisible pour la faune sauvage.

Quelles sont les premières victimes de cette nouvelle pollution?


Pour les gants, masques et autres équipements, il existe plusieurs types d’impacts: les étouffements, les étranglements, l’ingestion avec des occlusions intestinales et la fragmentation en micro plastiques (que l’on retrouve ensuite dans nos plats de « Cebu Jën »). On voit circuler de nombreuses vidéos et photos attestant de ce désastre.

Désastre qui peut être évité en adoptant des gestes simples.

1°) Couper les cordons de nos masques après utilisation. Cela évitera que des oiseaux soient pris au piège ou que des tortues soient étranglées avec.
2°) Toujours jeter nos protections (masques, gants, bouteilles de gel) dans une poubelle. 3°) Privilégier les masques à usage multiple (de catégorie 2 par exemple) qui filtre jusqu’à 70% des particules. Mais la meilleure protection reste le respect des gestes barrières et l’auto-confinement (quand c’est possible)

Ne laissons pas nos gestes impacter durablement l’environnement. Environnement que nous partageons avec des êtres qui n’ont rien demandé et qui malheureusement subissent de manières indirectes mais néanmoins de plein fouet, cette pandémie de la COVID 19

source:
https://euramaterials.eu/masques-anti-projections-les-resultats-des-tests-de-caracterisation-matiere-de-la-dga/
https://brill.com/view/journals/ab/aop/article-10.1163-15707563-bja10052/article-10.1163-15707563-bja10052.xml

Partagez:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.