Mbeubeuss, un air d’apocalypse

A la vue de ces images, devineriez vous qu’on se trouve à quelques kilomètres de Dakar?
Hélas oui! Nous sommes à Mbeubeuss, le plus grand dépotoir du Sénégal situé entre le Lac Rose et Keur Massar.

2200 tonnes d’ordures y sont déversées chaque jour, faisant le malheur des riverains et le bonheur de quelques démunis qui se donnent comme moyen de subsistance la collecte de tout objet qu’ils pensent pouvoir redonner une seconde vie pour ainsi les revendre. Canettes, bidons de plastique, fils de fer, flacons de verre, carcasses de pneus, perruques… Ils se saisissent de tout ce qui peut se revendre. On les appelle « Boudiouman ».

4000 recycleurs y cohabitent avec rapaces et déchets avec comme toile de fond une ambiance digne d’un film apocalyptique. Pour rappel, encore, cette décharge qui a sans doute le qualificatif de plus grand dépotoir d’Afrique de l’Ouest est à Dakar, la capitale du Sénégal.

« Bombe écologique et sanitaire »

« Nous sommes entourés de tant de germes que nous avons progressivement été immunisés » affirme le président de Bokk-Diom, El Hadji Malick Diallo.
Maladies respiratoires, accidents, contamination alimentaires sont les maux des riverains de chaos organisé.

Organisé car plus on s’enfonce dans la décharge, plus on se rend compte qu’il y a un écosystème économique qui s’est développé. Écosystème dans lequel vendeurs, acheteurs, recycleurs font le marché.

« Espoir de changement ?»

Le 23 Juin 2021, Le ministère de l’Urbanisme, du Logement et l’hygiène publique a procédé au lancement du projet de promotion de la gestion intégrée et de l’économie des déchets solides (PROMOGED).
Ce projet a pour objectif principal:

  • Améliorer la gestion des déchets solides ménagers sur toute la chaine et promouvoir une gestion intégrée dans les communes bénéficiaires en promouvant l’intercommunalité ;
  • Valoriser les déchets en tenant compte de la dimension socio-économique ;
  • Proposer des axes de réforme visant à améliorer la gouvernance du secteur sur le plan institutionnel, règlementaire et financier ;
  • Créer des systèmes de gestion contextualisés et durables et impliquer le plus possible le secteur privé.

Un des objectifs phare du PROMOGED est la remise en état du site de Mbeubeuss. Remise en état qui sera accueilli par la région de Dakar ainsi qu’à ses habitants comme un grand bol d’air frais.

Partagez:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.