Guy Marius Sagna, La patrie et non un parti

Civisme - Rappel des règles de base - La Bassée

Avant de poursuivre, il convient de préciser l’objectif de notre démarche qui loin de constituer un parti pris quelconque, s’inscrit dans une approche de promotion des actions citoyennes de sénégalais de tous bords: politiques, civils, militaires… loin de nous, donc, l’idée d’adopter une quelconque position partisane.

Il est des Hommes auxquels toute Nation aspire; ce sont ces Hommes qui répondent toujours présents à l’appel de leur Peuple, ces Hommes qui sont prêts à tous les sacrifices pour défendre les intérêts de leur Nation , ces incorruptibles, ces dignes fils qui permettent d’avoir espoir en des lendemains meilleurs pour le Sénégal, pour l’humanité tout entière. Ces Hommes appartiennent à divers pans de la société et apportent à leur échelle , leur pierre à l’édifice. Guy Marius Sagna peut être considéré, eu égard à ses positions citoyennes, comme appartenant à cette catégorie.

Guy Marius Sagna : « La lutte contre le franc CFA est également l'occasion  de réfléchir à la transformation démocratique de nos Etats » |  Investig'Action
Guy Marius Sagna : « La lutte contre le franc CFA est également l’occasion de réfléchir à la transformation démocratique de nos Etats » | Investig’Action

Né en 1979, Guy Marius Sagna est un activiste sénégalais qui met en exergue ce que l’Etat de droit a de plus de noble, de plus sacré, la Démocratie. Cette dernière définie par le Président américain Abraham Lincoln comme « le gouvernement du peuple par le peuple et pour le peuple » implique entre autres que le peuple puisse exprimer librement ses inquiétudes et sa désapprobation face à certaines décisions et actions de l’Etat sans contraintes aucunes ( sous réserve du respect de l’ordre public et des bonnes mœurs) et sans peur de représailles de quelques bords que cela provienne. Guy Marius Sagna, à travers ses positions, marque cette nécessité de préserver cet idéal. Il exerce en dépit des déboires que l’on lui connait ce droit universel d’exprimer ses opinions sur ce qu’il pense être juste pour son peuple et emploie, le cas échéant, les actions qu’il juge nécessaires pour obtenir une oreille attentive de la part des gouvernants.

@Crédit: Seyllou / AFP

Il est possible de ne pas être en accord avec ses positions, c’est cela aussi la Démocratie, mais il convient de reconnaitre à Guy Marius Sagna, son opiniâtreté à défendre les intérêts de ses compatriotes, les intérêts de son peuple au détriment de sa propre liberté, de ses occupations primaires à savoir une vie de famille loin de toutes tortuosités. Courtois et profondément imprégné de principes moraux, républicains, son discours loin d’être perçu comme un appel à une haine quelconque, doit interpeller tout un chacun sur ce que sont finalement nos intérêts au regard de la géopolitique, les défendons nous efficacement et avec efficience? Quel Sénégal voulons nous laisser à nos enfants? Quel type de citoyens voulons nous laisser au Sénégal? Si nous arrivons à trouver les bonnes réponses à ces interrogations, nous aurons déjà franchi un pas!

Au final, le Sénégal est notre bien commun, il a certes besoin d’un Etat fort, profondément imbu de valeurs civiques et citoyens, prompt à entendre les inquiétudes de son peuple, mais il a également besoin de personnes telles que Guy Marius Sagna qui tirent, à chaque fois que de besoin, la sonnette d’alarme; véritable manifestation de la souveraineté du peuple.

Partagez:

One Reply to “Guy Marius Sagna, La patrie et non un parti”

Répondre à blaise bodian Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.