Gora NDIAYE, l’homme qui veut reboiser le Sénégal

« Retrouvons notre terre, elle nous nourrira… » disait le sage de Bandiagara. C’est avec ce crédo que Gora NDIAYE s’est lancé dans une merveilleuse aventure il y a plus de 10 ans.

Situé dans la localité de Fimela à 150km de Dakar, La ferme Kaydara a été créée par Gora NDIAYE qui avait fait le pari que l’on peut vivre sur 1 hectare de terre, si on a l’eau à proximité, si on vit sur son terrain, si on diversifie les productions végétales et animales et si on optimise la planification de ses activités.

Pari réussi, Gora a pu transformer un désert en une oasis verdoyante aux riches terres agricoles où poussent manioc, banane, mil… Au milieu de cet éden se trouve sa ferme-école dénommée Kaydara. Gora a fait de sa ferme-ecole une référence en terme de formations, d’informations, de démonstration des pratiques agroécologiques et de promotion d’initiatives locales pour le développement durable. C’est grâce à celle-ci que plusieurs jeunes de la localité et des environs se sont vu offrir une alternative à l’exode rural mais aussi à l’immigration clandestine.

Kaydara, ou Kaay Daara en wolof qui veut dire « Viens à l’école », est le titre d’un conte initiatique de la boucle du Niger rapporté par Amadou Hampaté Bâ

La ferme est divisée en 4 parties appelé Kaydara 1, 2, 3 et 4.
L’accueil se fait à Kaydara 1, sous la cocoteraie créée en 2005. On y trouve les dortoirs, la classe, les espaces d’élevage et l’atelier de mécanique agricole.Les formations pratiques se font à Kaydara 2.
Les sites de Kaydara 3 et 4 sont des lieux d’expérimentation et d’installation de fermettes gérées par de jeunes entrepreneurs ruraux, eux-mêmes issus des formations de la ferme école.
Sa ferme est bien équipée et la formation en cours est soutenue par la FAO.

En plus de la formation qu’il dispense dans son école, Gora NDIAYE à offert à plusieurs jeunes, anciens pensionnaires de sa ferme-école, un terrain d’1Ha pour leur permettre de vivre de l’agriculture tout en mettant en pratique les leçons apprises à Kaydara.

Il organise aussi plusieurs activités à destination de la population ayant pour but:

  • la promotion du reboisement des villages, en cocotiers et en variétés locales forestières et fruitières.
  • la formation à la citoyenneté et à l’entreprenariat
  • Le développement avec les populations des actions concertées de protection de leur environnement menacé par l’érosion du littoral, les feux de brousse, la salinisation et la désertification, les pesticides, les déchets plastiques et chimiques

Depuis ses débuts, Gora a été rejoint par plusieurs personnes l’aidant ainsi à la réalisation à plus grande échelle sa vision à destination de l’ensemble du pays.

Pour rentrer en contact ou suivre les activités de Gora NDIAYE ainsi que Kaydara visitez son site : http://jardins-afrique.org/contacts/

Kaydara5
kaydara1
Kaydara4
jeuneArrosage
Kaydara4
Kaydara5
Kaydara5 kaydara1 Kaydara4 jeuneArrosage Kaydara4 Kaydara5

Source photo @Kaydara

Partagez:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.