Le Sénégal à l’ère de la solidarité 2.0

L’altruisme à portée de clic…

 Avec le développement technologique, le numérique occupe une place prépondérante dans le quotidien des individus. Il a cette faculté de rassembler des gens aux parcours et idéaux différents, autour de causes tout simplement, humaines, humanistes. Conséquemment, l’altruisme se manifeste dans toute sa splendeur et son originalité à l’ère des réseaux sociaux;  la solidarité se réinvente et n’est plus qu’à portée de clics et cette tendance est palpable à l’échelle du Globe. 

Le crowdfunding, nouveau mode de financement solidaire

   Pour diverses causes: planète plus propre,  monde plus égalitaire, meilleure répartition des richesses… , des individus, de par le monde, redonnent un nouveau sens à l’entraide en réunissant des fonds collectifs sur internet par l’intermédiaire du Crowdfunding. Le crowdfunding est un concept qui peut être traduit littéralement par “financement par la foule” ou “financement participatif”. Associant microcrédit et économie solidaire, ce modèle repousse les limites de la solidarité en permettant une mondialisation des actions engagées.

Le numérique, un moyen de communication, désormais  incontournable au pays de la Téranga

     Au Sénégal, l’utilisation du numérique est en grande expansion et les réseaux sociaux constituent des moyens de communication incontournables, ils sont ainsi utilisés pour s’informer, discuter et faire de nouvelles connaissances et expériences. 

Quelques chiffres explicatifs

  Le virtuel au service de l’humain au Sénégal

Étant donné qu’ils sont, dans une très grande mesure, susceptibles de toucher un plus large spectre, les réseaux sociaux sont une aubaine pour les philanthropes. Dernièrement, l’on constate plusieurs actions allant dans ce sens; la plus récente est l’opération de collecte de dons en faveur de SOD, un jeune étudiant en année de thèse de doctorat en médecine, atteint d’une aplasie médullaire, une maladie rare et  aux soins coûteux qui nécessite la greffe d’une moelle osseuse. Dès la diffusion ,par ses proches, de la levée de fonds sur les réseaux sociaux, Facebook et whatsapp en l’occurrence, il s’ensuivit une vague de solidarité nationale qui a permis la collecte de plus de soixante millions de francs CFA. Au delà de cette somme, les plus hautes autorités de l’Etat ont pu avoir écho de la situation du jeune médecin et ont décidé de lui apporter une solution, ce qui a rendu possible son évacuation en France avec une prise en charge totale des frais d’hospitalisation. 

Zoom sur l’Association Jappo-Jappalé

En 1996, des étudiants sénégalais ont mis sur pied une structure associative dénommée « Jappo-Jappalé ». Grâce aux réseaux, ils ont réussi à créer une véritable chaine de solidarité. Faboré Cissé, membre fondateur de l’Association met en avant le coût excessif de la communication au Sénégal pour expliquer cette tendance. Il affirme, en effet : « Au Sénégal, la communication coûte excessivement chère. C’est pourquoi on a l’habitude d’utiliser les réseaux sociaux comme Whatsapp, Facebook et autres », il y rajoute par ailleurs : « Pour communiquer, convoquer des réunions, pour des débats d’idées aussi parce qu’on peut avoir des idées et y réfléchir au niveau de la plateforme Whatsapp. On parle, on discute et on essaie de voir quelles sont les meilleures solutions aux problèmes ». Le numérique a donc permis à l’Association, « Jappo-Jappalé » de mettre en exergue leurs activités à moindre coût, mais également, de manière plus pragmatique, à réaliser des actions caritatives à l’endroit de leurs cibles.

Un pour tous, tous pour un… en un clic.

Constituant un devoir pour tout un chacun, la solidarité s’est merveilleusement réinventée à l’ère du numérique. Par le cœur, elle se ressent; par les actes, elle se traduit; par le virtuel, elle est facilitée, magnifiée. Elle est d’une beauté indicible et rend agréable et beau tout ce qu’elle touche en un clic.

Partagez:

5 Replies to “Le Sénégal à l’ère de la solidarité 2.0”

  1. Analyse pertinente. Le civisme c est aussi œuvrer pour le bien être des autres. Le numérique a aussi des aspects positifs comme tu l as si bien démontré.

Répondre à Iba Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.